Il s'agit d'un deck consistant en une trentaine de cartes qui créent sa colonne vertébrale. Le reste des cartes permet de s'assurer une adaptation aux decks attendus lors d'un tournoi ou des préférences personnelles. Cela en fait un deck en perpétuelle évolution.

En Duel Commander, c'est ce qui se rapproche le plus du deck Legacy Death and Taxes. Les règles de construction du format empêchent cependant le deck d'assumer totalement ce rôle. La présence de cartes de taxe permet au deck de ralentir le développement de l'adversaire tout en laissant la possibilité d'infliger des dégâts à l'adversaire et de clore la partie en limitant l'interaction adverse.

Les cartes de taxe peuvent ainsi permettre au deck de parfois prendre une posture de deck tempo plus défensive et en essayant de grignoter l'adversaire en contournant les menaces proposées. Il est également possible pour le deck d'être très agressif avec les cartes les plus efficientes en mana jusqu'à faire plier l'adversaire sous la pression.

Dans l'ensemble, le plan de jeu est fait pour avoir l'avantage contre les decks contrôle avec des moyens pour contourner ses cartes de gestion avec des cartes comme Mantra de respect et Manœuvre irréprochable. Cela le rend souvent moins linéaire que d'autres decks agressifs du format et extrêmement plaisant à piloter.

Analyse approfondie du deck

Deck tech faite par Théau « Inøve » et publiée le 25 août 2021

Voir les parties de ce deck

Miniature Youtube du replay du match
3. Isamaru vs Gitrog

La force de hatebears est sa facilité à gêner les decks contrôle et combo à mettre en place leurs plans de jeu. Est-ce le cas lorsque le chien s'attaque à la grenouille ?

⏯️ Voir ce match

Retrouver les pilotes de ce deck

Domino

a joué ce deck le 9 décembre 2021

Domino