Il s'agit d'un deck midrange non-bleu qui a l'avantage de pouvoir maintenir une quantité suffisante de cartes en main grâce à la résolution du commandant. En effet, son effet d'arrivée en jeu en jeu permet de remplir sa main d'une carte de chaque guilde présente parmi les dix révélées.

La contrainte du commandant demande de la rigueur pour équilibrer les quantités : avoir trop de cartes d'une paire de couleur et pas assez d'une autre entraînera inévitablement une pioche moins importante.

Les créatures du deck permettent de générer de la présence sur le champ de bataille et de mettre l'adversaire en difficulté. Lorsque l'équilibre penche en faveur de ce deck, l'adversaire a beaucoup de mal à modifier l'issue de la partie. C'est à ce moment-là que le deck tend à s'exprimer pleinement. Jouer Niv-Mizzet Reborn permet de prendre un avantage considérable et de, quasiment, verrouiller la partie en sa faveur.

Le deck utilisant au maximum toutes les combinaisons de couleur, les choix de terrains sont déterminants pour l'issue de la partie. Les choix, qu'ils soient bons ou mauvais, influent sur l'issue de la partie. La répartition des guildes tant en coût de coloré et en coût de mana peut être une solution à cet éventuel problème.

Analyse approfondie du deck

Deck tech faite par Dominoo et publiée le 22 septembre 2022

Voir les parties de ce deck

Miniature Youtube du replay du match
4. Livio-Malcolm vs Niv 5C

Duel de ressources, ce match reprend deux decks fréquemment rencontrés en tournoi. Lequel des deux remportera la victoire ?

⏯️ Voir ce match
Miniature Youtube du replay du match
8. Esika vs Niv 5C

Dans ce match, le verso de Esika est mis à rude épreuve par Niv-Mizzet Reborn. En effet, si Niv-Mizzet arrive en jeu, les ressources dépensées à ralentir le deck seront rendues nulles.

⏯️ Voir ce match

Retrouver les pilotes de ce deck

Grégoire « Koraysh »

a joué ce deck le 16 décembre 2021

Grégoire
Louis « Imperia86 »

a joué ce deck le 25 janvier 2022

Louis